Par Ircom
Posted: Updated:
0 Commentaires

Bleuenn est étudiante en 1ère année de Licence Humanités et Sciences Politiques au sein de l’Institut Albert le Grand à l’Ircom.

 

Pourquoi avoir choisi l’Ircom ?

J’ai choisi l’Ircom pour son cursus qui offre un enseignement complet. Je suis passionnée par les Lettres et la philosophie mais il me paraît primordial que ces matières soient mises en relation avec un enseignement plus concret. C’est pourquoi la combinaison de la Science politique et des Lettres me semble très enrichissante.

Je suis quelqu’un qui est perpétuellement en recherche de vérité et de connaissance. La Science politique, tout comme la philosophie, nous aident à comprendre le monde dans lequel nous vivons. C’est pour ça que j’ai choisis l’Ircom : j’apprends beaucoup et ce savoir me tire vers le haut.

Même si l’enseignement y est très enrichissant, on ne peut pas non plus nier l’influence du cadre de vie sur mon choix. En effet, l’Ircom nous offre un cadre où l’on se sent reconnu, j’ai beaucoup apprécié les petits effectifs de promo et l’attention du corps enseignant portée sur les étudiants.

 

L’adaptation aux études supérieures, la charge de travail est-elle facile à appréhender ?

Pour être honnête, je n’ai jamais été une acharnée du travail scolaire, pour moi le bien-être social et personnel prime sur la réussite scolaire. En arrivant à l’Ircom, j’ai donc dû apprendre à être plus rigoureuse dans mon travail scolaire mais la charge de travail ne doit pas retenir ceux qui se sentent réellement attirés par la Licence car pourvoir s’exprimer et développer sa pensée sur un sujet qui nous intéresse ne peut être considéré comme du travail dans sa définition la plus « laborieuse ».

 

Qu’est-ce qui te marque le plus depuis ton arrivée à l’Ircom ?

Ce qui me marque le plus a l’Ircom c’est l’attention que chacun reçoit personnellement que ce soit de la part du corps enseignant ou des étudiants. En effet, dès que je suis arrivée, j’ai eu envie de m’exprimer pleinement et de montrer qui j’étais car j’avais la sensation que je serais reconnue pour ça. Je pense que malgré les nombreuses règles, l’Ircom est d’abord un lieu de liberté et c’est ça qui m’a le plus marquée au départ.

 

Sais-tu déjà ce que tu aimerais faire après l’Ircom ?

L’avenir me paraît un peu flou pour le moment, surtout qu’aujourd’hui on change beaucoup de métier au cours d’une carrière. Mais l’Ircom m’a permis d’avoir quelques rêves, j’envisage donc peut être un Master de philosophie pour passer l’agrégation et devenir professeur ou alors un Master à Science Po pour travailler dans la diplomatie. Dans tout les cas, toutes les portes restent ouvertes, j’attends de mûrir un peu pour pouvoir prendre une décision réfléchie.

 

 

>> En savoir plus sur la Licence en Humanités et Science politique

Découvrez d'autres articles sur le même thème

Après avoir effectué une licence en Philosophie, Anna a choisi de réaliser le Master Management de...

Geoffroy, étudiant en troisième année de Licence Humanités et science politique, a effectué son...

Timothée Magère est étudiant à l’Institut Mac Luhan à l’Ircom. Découvrez son parcours au travers de...

Laisser un commentaire