Par Ircom
Posted: Updated:
0 Commentaires

Pour sa troisième année à l’Institut Albert le Grand, Jean de Beaurepaire, a fait le choix de partir au Canada. Découvrez son aventure à travers ce témoignage…

Dans quel pays et ville, êtes-vous partis et pourquoi ce choix-là ?

En troisième année, j’ai eu la chance de partir au Canada, l’un des plus beaux pays du monde selon moi, connu pour ses paysages à couper le souffle ! De plus, je souhaitais partir dans un pays anglophone. En effet, je voulais développer au maximum mon anglais afin de le maîtriser en toutes circonstances. J’avais à cœur de partir dans une destination lointaine, dès lors, le Canada est apparu comme une solution très attirante ! Direction donc Fredericton, capitale du Nouveau-Brunswick, accompagné de deux joyeux lurons et amis : Guillaume et Bruno !

Que faites-vous pendant cette année à l’étranger ?

Premièrement, nous suivions des cours à Saint Thomas University, nous y avons suivi le programme anglophone. Nous avions choisi de tout condenser en peu de temps pour pouvoir profiter un maximum des voyages à réaliser au Canada et aux Etats-Unis, en fonction de nos moyens et de notre temps. Nous sommes par exemple allés à Québec, en Nouvelle-Ecosse, le long de la Baie de Chaleurs mais aussi à Boston ou encore New-York ! Notre premier objectif en arrivant au Canada était de trouver cet équilibre entre les devoirs à rendre pour Saint Thomas ou l’Ircom et nos voyages.

L’adaptation a-t-elle été facile ?

L’adaptation a été facile d’un point de vue humain mais compliquée d’un point de vue matériel. En effet, sur ce dernier point, nous avons eu beaucoup de mal à trouver un logement, à nous déplacer (très peu de transports en commun). Le plus dur fut la gastronomie, c’est cher pour le budget d’un étudiant ! Cependant, d’un point de vue humain, c’était incroyable ! Les Canadiens accueillent à bras ouverts, sont très bienveillants, disponibles, attentifs à nos besoins. Nous avons donc fait de très belles rencontres et avons eu de belles discussions. S’intégrer dans l’Université est également facile ! Il y a beaucoup d’événements organisés ainsi que la possibilité d’intégrer des équipes de sport !

Que retiendriez-vous de cette année ?

L’accueil et les voyages,  incontestablement. C’était une expérience incroyable car nous avons été vraiment très bien accueillis par plusieurs personnes sur place avec qui nous sommes restés très proches et nous avons vraiment profité de la chance que nous avions d’être dans un si beau pays.

Pensez-vous que cette expérience constitue un atout pour votre avenir professionnel ?

Oui c’est certain. Avoir suivi un programme anglophone au sein d’une université étrangère est selon moi une expérience à valoriser pour mon avenir. De plus, cela permet une meilleure ouverture à l’internationale.

Avez-vous une anecdote à raconter ?

Un petit conseil aux futurs chanceux allant au Canada : profitez-en à fond, voyagez beaucoup et surtout profitez du super accueil des Canadiens pour construire de belles relations !

Découvrez d'autres articles sur le même thème

Après avoir effectué une licence en Philosophie, Anna a choisi de réaliser le Master Management de...

Geoffroy, étudiant en troisième année de Licence Humanités et science politique, a effectué son...

Timothée Magère est étudiant à l’Institut Mac Luhan à l’Ircom. Découvrez son parcours au travers de...

Laisser un commentaire