Par Ircom
Posted: Updated:
0 Commentaires

Peux-tu nous présenter ton projet social ?

Le centre Jean Vilar à la Roseraie a mis en place un accompagnement éducatif offert aux jeunes et aux enfants du quartier. Nous sommes une équipe de quatre personnes qui encadrent une quinzaine de jeunes. Mon projet social consiste à être présent deux heures par semaine pour faire du soutien scolaire le soir à des jeunes en classe de sixième à la seconde.

Ce sont des enfants en difficulté scolaire qui sont volontaires pour venir au centre. Très peu parlent français, ce qui est une lourde barrière dans leur quotidien. Nous essayons donc au mieux de leur apprendre la langue et une fois par trimestre, une sortie culturelle est organisée pour renforcer la cohésion de groupe.

Pourquoi avoir choisi ce projet social ?

J’ai fait du soutien scolaire pendant deux ans pour gagner un peu d’argent de poche. Je garde un bon souvenir de cette expérience et je voulais la renouveler, car j’ai toujours eu la sensation de savoir comment procéder face à des enfants réticents au travail.

Quel est ton rôle dans la structure ?

J’aurais tendance à dire que j’ai un rôle de grand frère auprès des jeunes. Fraîchement diplômé du Bac, je comprends les problèmes qu’ils peuvent avoir face à un professeur, ou encore les difficultés qu’ils peuvent rencontrer dans la compréhension d’une leçon. Dans ces cas-là, je leur explique à ma façon qui est moins « académique » que celle de leurs professeurs. Je pense que c’est plus facile pour eux de comprendre, car c’est en plus un enseignement individuel. Ils hésitent beaucoup moins à nous solliciter et osent nous dire « je ne comprends pas » car il y a une relation de confiance qui s’instaure plus facilement.

Es-tu satisfait de ce projet social ?

Au départ, je dois avouer que je ne pensais pas me lancer dans un tel projet social mais après quelques séances, j’ai été convaincu de mon choix. Certes, c’est très prenant mais finalement, j’ai un sentiment de fierté quand ils assimilent ce que je leur apprends qui fait que je suis heureux de m’investir pour eux.

Découvrez d'autres articles sur le même thème

Ancien étudiant à l’Institut Albert-le-Grand de l’Ircom, Matthieu Devillard crée aujourd’hui son...

Qu’est-ce que VERTICAL ? VERTICAL est une association de spectacles portée par deux anciennes...

Marie-Colombe et quatre autres étudiants sont partis étudier en Afrique du Sud durant un semestre,...

Laisser un commentaire