Par Ircom
Posted: Updated:
0 Commentaires

Marjorie Cheynel est une ancienne étudiante du Master Management de la solidarité internationale et de l’action sociale. Découvrez son parcours au travers de son témoignage.

Es-tu en poste actuellement ?

Non, je vais faire une « petite pause » et partir dans un pays anglophone, probablement l’Irlande pour progresser en anglais.

Peux-tu présenter ton parcours ?

A la suite de mon bac, je me suis tournée vers le domaine de la solidarité (travail social) en France, dans lequel j’ai exercé trois ans. Plusieurs rencontres avec des jeunes issus de l’Afrique Subsaharienne, l’envie de voyager et surtout de sortir de ma zone de confort m’ont ensuite donné la volonté de reprendre mes études pour exercer à l’international dans la gestion de projet.

Pourquoi avoir choisi l’Ircom ?

J’ai connu l’Ircom grâce à Intercordia, qui m’a « vendu » une proximité interpersonnelle, une richesse et une diversité dans la formation. J’ai été ensuite séduite par l’accueil chaleureux de l’équipe pédagogique et le cadre proposé pour les études, que cela soit le lieu de l’école mais aussi des périodes d’immersion professionnelle durant les deux années.

« L’esprit Ircom », c’est du bluff ?

Non pas de bluff ! Mes premières impressions se sont rapidement confirmées. L’Ircom m’a permis de rencontrer un milieu qui, d’origine, n’est pas le mien (Catho). Je pense que c’est vraiment une richesse de l’école. Elle ouvre la voie aux discussions et permet l’appréhension d’autres cultures et coutumes pour nos expériences futures. Le bureau des permanents est toujours ouvert, cela crée un réel climat de confiance, permettant à chacun de trouver sa place et d’évoluer dans son parcours, personnel et professionnel.

Qu’as-tu retenu de l’Ircom et qui te sert encore aujourd’hui ?

La confiance en soi, en ses capacités professionnelles et son « talent » sont fréquemment revenus durant la formation. On a beaucoup de travail de groupe, qui nous permettent d’évoluer en développant nos connaissances et compétences managériales sur différents sujets. Mais, surtout, l’approche pédagogique nous permet de nous chercher, en proposant une certaine forme d’introspection qui nous permet d’approcher ce pourquoi nous sommes faits, en tout cas le plus à l’aise, tout en sortant de notre « zone de confort ».

>> En savoir plus sur le Master Management de la solidarité internationale et de l’action sociale

Master délivré par notre université partenaire et co-signée

Découvrez d'autres articles sur le même thème

Brieuc Jalon a choisi d’effectuer sa troisième année de Licence Humanités et Science politique en...

Diane Le Pargneux est diplômée du Master Management de la Communication de l’Ircom. Elle...

Louis Gèze a suivi le Master Management de la solidarité Internationale et de l’action sociale...

Laisser un commentaire